Nul chanceux du Barça à Madrid

Real Madrid - FC Barcelone 2-2 en match aller de la Supercopa
Buts Real Madrid : Ozil (13e), Xabi Alonso (54e)
Buts FC Barcelone : Villa (36e), Messi (45e)
Match retour mercredi soir à Barcelone

Ambiance des grands soirs à Santiago Bernabeu pour ce premier « clasico » de la saison pour lequel J.Mourinho alignait sa meilleure équipe, tandis que Pep Guardiola laissait sur le banc Xavi, Busquets, Piqué et Pedro.

Le Real Madrid démarre le match tambour battant, bien décidé à mener le jeu et à mettre d’entrée une grosse pression sur les Catalans.
Benzema, très en verve hier soir, se procure la première occasion (8’) d’une tête à bout portant que Valdes détourne au prix d’une superbe parade.
Mais, l’attaquant français, très remuant, ne veut pas en rester là (12’) ; il déborde côté droit, fixe Abidal et glisse un superbe ballon à Ozil qui, seul face à Valdes, conclut. ( 1 – 0 ) .
Un avantage parfaitement mérité pour les Blancs qui continuent leur domination, privant le Barça de la possession du ballon.

Contre le cours du jeu (35’), David Villa, en position d’ailier gauche, repique au centre et enroule une frappe du droit qui va se loger dans le lucarne de Casillas (1 – 1).
Le stade est frappé de stupeur, d’autant plus que les Catalans n’avaient jusqu’alors pas tiré au but. Mais les spectateurs ne sont pas au bout de leurs surprises (45’) car, Messi, suite à diverses hésitations de la défense Madrilène, s’empare du ballon et se retrouve seul devant Casillas qu’il bat d’une frappe à ras de terre (1 – 2).

L’arbitre siffle le repos sur ce score injuste pour le Real Madrid qui, à l’inverse de la saison dernière, a pris le jeu à son compte et montré un visage offensif, mettant beaucoup d’intensité dans sa façon de jouer, notamment au milieu du terrain.

La 2° mi-temps redémarre mieux pour le Barça qui semble avoir plus le contrôle du ballon, et pourtant, sur un corner favorable aux Blancs (53’), Pépé glisse en retrait à Xavi Alonso, qui fait mouche d’une belle frappe du plat du pied (2 – 2 ).

Le Real continue sur sa lancée et conserve sa domination, se créant deux occasions par Ronaldo, sur un coup franc qui frôle la lucarne (63'), et d'une frappe stoppée par Valdes (64’).
Benzema de la tête sur un centre d’Ozil (66’) procure à son tour des sueurs froides aux Catalans mais Valdes s’interpose.
Guardiola, pour contrer ces assauts madrilènes, intègre Xavi (55’) et Piqué (57’), ce qui stabilise un peu le jeu des Barcelonais au milieu du terrain en fin de match.
Messi frappe bien un coup franc (78’) qui passe au ras de la lucarne de Casillas, mais c'est la seule frappe des Blaugranas en seconde période !

Ce match aller ce termine donc sur un bon résultat pour les Catalans (2 – 2), même si l’on peut donner les Madrilènes vainqueurs aux points car ils ont su proposer un jeu à la hauteur de leur effectif, rien de comparable avec le spectacle fourni la saison dernière.
Les Catalans, quant à eux, ont manqué surtout de physique et de disponibilité pour proposer leur jeu habituel. Il leur manquait de plus quelques joueurs clés et ceux concernés par la Copa America, n’avaient repris l’entraînement que lundi dernier.

En résumé, les deux équipes sont encore en rodage et devraient nous offrir à nouveau un sacré spectacle cette saison.

En attendant, rendez-vous est pris pour ce mercredi 17 août à Barcelone pour le match retour qui désignera le vainqueur de cette Supercoupe d’Espagne 2011… Et donnera un avantage psychologique à l’heureux élu, pour la Liga à venir.