Les Dragons victimes de contres

Au stade Brutus, Warrington bat les Dragons 25-12.
Mi-temps 12-6 pour les Dragons.
Spectateurs : 9 495. Arbitre : Thierry Alibert.
- Catalans : 2 essais Blanch (18), Menzies (36), 1 transformation Dureau (36), 1 pénalité Dureau (7).
- Warrington : 4 essais Bridge (25, 46), Atkins (70), Briers (76), 4 transformations Bridge (25, 46, 70, 76), 1 drop Briers (74).

DRAGONS : Greenshields - Blanch, Baile, Millard, Vaccari - (o) Sa, (m) Dureau - Ferriol, Henderson, Casty - Menzies, Raguin - Mounis.
Sont entrés Fakir, Paea, Baitieri, Pélissier.

WOLVES : Riley - J. Monaghan, Blythe, Atkins, King - (o) Briers, (m) Myler - Wood, M. Monaghan, Carvell - L. Anderson, Cooper - Bridge.
Sont entrés Harrison, Clarke, Mitchell, Solomona.

L'entame de qualité effectuée par les Dragons aurait mérité meilleur sort, mais un coup de pied à suivre de Sa manquait seulement de faire mouche, et un essai était refusé à Greenshields (13). Le même sort était promis à Briers, avec intervention de la vidéo, et c'était Blanch, servi par une longue passe Dureau, qui faisait mouche le premier.
Devant, l'âpre combat prévu avait lieu, et comme on se doutait que la moindre faute se paierait cash, Bridge s'envolait bientôt sans opposition, sur un contre saisissant. Puis l'arbitrage vidéo annihilait l'essai de Mitchell (36).
Les Catalans atteignaient la mi-temps en tête, sur un somptueux mouvement orchestré par Paea, Greenshields, Dureau, Menzies. Mais il fallait les interventions décisives de Blanch d'abord, Henderson ensuite, pour empêcher les Wolves de recoller au score.
A la 46è, ils parvenaient à leurs fins, sur une relance de Riley au profit de Bridge : essai de 80 mètres ! 12-12 et une tension toujours palpable.
Une 40-20 de Dureau n'était pas exploitée par les locaux mais une offensive reine signée Blanch, Millard, Dureau, serait allée au bout sans un en avant de Fakir (52). Puis Blanch lâchait le ballon à l'instant d'applatir, sur un service de Menzies. En suivant, Sa était privé d'un essai, M. Alibert sifflant une faute de Millard sur Joel Monaghan. On aurait bien aimé avoir le recours à la vidéo...
Mais la malchance n'épargnait pas davantage les visiteurs, Mitchell manquant d'adresse à un ètre de l'en but catalan (64). Baile, en force, était privé de l'essai par l'abitrage vidéo (67). Et, en contre, Atkins augmentait les chances de victoire des Anglais (70). 18-12, et bientôt 19-12. Briers interceptait pour finir le travail. Les contres étaient bons...