Les étoiles de Sportchoc

Défaite des Dragons, mais moindre mal, Leeds ayant eu la bonne idée de perdre à Londres. Les Catalans se seraient retrouvés à la 4è place, en cas de succès, Huddersfield étant tombé à Salford, mais au moins ils restent au cinquième rang, toujours à un petit point des Giants. Et même s'ils n'ont pas leur destin entre leurs mains, ils peuvent toujours espérer un faux pas d'Huddersfield si de leur côté ils battent Hull KR et Salford.
Reste que samedi, les Sang et Or se sont presque battus tout seuls. En rendant trop de ballons, en s'exposant aux contres assassins de l'adversaire, en ne remportant pas la bataille du milieu, et en ne se montrant pas suffisamment hardis balle en mains, en seconde période, ils ont ouvert grande la porte de la victoire à des Wolves pourtant prenables car fébriles, mais qui ont terminé plus fort.
Au moins, on ne reprochera pas aux Catalans d'avoir tout tenté en première mi-temps, et on ne manquera pas non plus de louer leur combativité.
Sans briller exagérément, Warrington a démontré le savoir-faire d'une équipe deuxième du classement à un point du leader, Wigan. Et à l'inverse des Dragons, qui auraient pu, au milieu du second acte, faire pencher la balance de leur côté, les Wolves, eux, ont su tuer le match quand l'occasion s'est présentée sous leurs crampons.

CLINT GREENSHIELDS * * * *
Un essai refusé (13è). Participe à la conclusion de Menzies. Prolonge efficacement l'effort d'Henderson, à un quart d'heure de la fin, avant d'être repris. On ne voit pas quoi lui reprocher.

DAMIEN BLANCH * * * *
Toujours aussi dangereux ballon en mains. Cueille la longue passe de Dureau pour le premier essai de la partie. Intercepte une balle d'essai en première mi-temps. Déclenche la superbe action qui aurait abouti à un essai sans l'en avant de Fakir (52è). Perd un ballon au moment d'aplatir (58è). Perce avec autorité peu après.

JEAN-PHILIPPE BAILE * * *
Du bon et du moins bon, mais on ne peut pas demander à un joueur qui n'est pas un centre de métier d'être performant à chaque match. Une passe en avant sur Menzies peu après la demi-heure de jeu. Marque un essai en force (67è). Dans le coup de l'action déployée à quatre (avec Baitieri, Menzies, et Blanch) sur 40 mètres, à moins de cinq minutes de la pause. Avait affaire à un sacré "client", en face, avec Ryan Atkins.

DARY MILLARD * * * *
A fait parfois parler sa classe, comme lorsqu'il s'est trouvé entre Blanch et Dureau sur le mouvement éteint par Fakir (52è). Sanctionné, a priori sévèrement, par Thierry Alibert sur l'essai refusé à Sa, pour un contact avec Joel Monaghan dans les airs.

FRÉDÉRIC VACCARI * * *
Une faute de placement sur une 40/20 adverse au coeur de la période initiale. Auteur d'un bon réflexe pour éviter de voir un ballon adverse filer en touche (33è).

SETAIMATA SA * * *
Sa passe aérienne au pied, parfaitement dosée, manque de faire mouche en tout début de match. Opportuniste sur son essai refusé à la réception d'un ballon expédié par Dureau (62è). N'a pas suffisamment pesé sur les débats.

SCOTT DUREAU * * * * *
Une touche directe (9è), une passe géante sur l'essai de Blanch. Une courte échappée à la 25è. Une belle touche (29è), une autre, splendide (55è), malgré un angle fermé. Passeur décisif sur la conclusion de Menzies, et sur celui qu'aurait pu inscrire Fakir. Passe haute, au pied, amenant l'essai refusé à Sa. Rate un drop à la 68è minute. A toujours fait son possible pour animer le jeu offensif des siens, mais pas toujours avec l'effet désiré.

DAVID FERRIOL * * * *
Désigné "joueur du match", il a pris quantité de ballons mais a parfois reculé sous la pression défensive des Wolves. Frise l'essai à la 13è. Perd la balle alors qu'il était lancé et que l'essai chauffait (22è). Deux efficaces libérations (69è, 72è), mais plus percutant en défense qu'en attaque.

IAN HENDERSON * * * *
Offre le ballon à l'adversaire en ratant un coup de pied de déplacement, en tout début de rencontre. Une percée (12è). Stoppe Riley qui filait en dame (39è). Provoque une mêlée sur coup-franc (65è), juste avant de placer Greenshields dans un intervalle. Actif en attaque comme en défense.

RÉMI CASTY * * *
A l'image du pack catalan, en difficulté au milieu du terrain. N'a cependant pas ménagé sa peine avec son "gnac" habituel.

STEVE MENZIES * * * *
Un essai et quelques louables initiatives. Dernier passeur sur la balle d'essai échappée par Blanch. Provoque une mêlée favorable aux siens (66è). A fait le job en défense. Commet une faute dont profite Louis Anderson, lequel met Atkins sur orbite pour le second essai de Bridge.

SÉBASTIEN RAGUIN * * *
Perd un ballon à proximité de l'en but opposé, à l'orée de la seconde mi-temps. Une passe finissant sa course en touche, à la 73è. A travaillé, mais pour rien.

GREGORY MOUNIS * * * *
Un gros labeur dans l'ombre, et quelques gestes de talent en attaque, notamment après la pause.

JAMAL FAKIR * * *
On ne résumera pas sa prestation au ballon lâché alors que l'essai paraissait lui tendre les bras. Car lui aussi a vendu chèrement sa peau. Mais sans réussite.

LOPINI PAEA * * *
Trop maladroit pour être vraiment utile, alors que sa vitesse l'autorisait à mieux. Joue un joli coup avec Greenshields, essai de Menzies sur le tenu qui suit. Perd la balle aux 39è et 48è minutes.

JASON BAITIERI * * *
S'est souvent heurté à un mur, en face, mais a déployé une grande énergie. Arrache une balle à un contre un (31è) et déclenche une offensive de 40 mètres juste avant le repos.