Kevin Boulogne mot à mot

  • Blogs-Actualites:

L'ancien international en moins de 18 ans, Kevin Boulogne, apprend à connaitre ses nouveaux coéquipiers de l'USAP. Seule recrue du club finaliste du dernier Top 14, l'ex demi-de-mêlée d'Albi, 24 ans, qui a débuté le rugby en Lorraine, avant d'intégrer le centre de formation du Castres Olympique, puis de rallier le SC Albi en 2006, s'est ouvert à la rédaction de 365 rugby, après ses premiers entraînements sous son nouveau maillot.
Boulogne bille en tête...

NUMÉROS DE TÉLÉPHONE

"Sans dénigrer Albi, il y a plein de choses qui changent à Perpignan, dans les détails notamment. Quand tu arrives à l'USAP, on te donne un papier avec tous les numéros de téléphone des joueurs et du staff. Ça montre que c'est bien encadré. Il y a un préparateur physique et un kiné à temps plein. Il y a un terrain synthétique et un terrain d'honneur. Tout est mis en place pour travailler dans les meilleures conditions possibles. Ce qu'il n'y avait pas à Albi au niveau des structures".

UNE PLACE DANS SON COEUR

"Albi aura toujours une place dans mon cœur. C'est un club qui m'a formé, qui m'a fait jouer. J'ai connu beaucoup de choses, j'ai connu beaucoup de copains, c'est un club familial, convivial, où tous les joueurs cohabitaient bien. Les supporters sont fantastiques. Il y avait un bon encadrement. Je ne peux pas le dénigrer. Il a été très important dans ma vie".

"ARROGANT ET CHIANT"

"David Mélé, quand je jouais contre lui, je le trouvais arrogant et chiant. Et en fait c'est vraiment un bon mec, qui en une semaine m'a intégré dans le groupe. Il ne fait que me chambrer et c'est plus facile pour s'intégrer. Cette saison, quel que soit le numéro 9 qui jouera, ça se passera très bien et il n'y aura pas de crasse entre nous".

Commentaires

Portrait de Herve GIRETTE

Manny Edmonds joker médical de l'USAP, Montpellier recrute

- L'USAP a pris tout le monde à contre-pied. Un peu comme ceux que savait faire Manny Edmonds, du temps de sa splendeur sous le maillot catalan. C'est en effet le demi d'ouverture australien, âgé de 33 ans et trois mois, de retour dans son ancien club voici quelques mois, en provenance de Bayonne, pour entraîner les Espoirs sang et or, en remplacement de Christophe Manas (lui-même successeur de Frank Azéma comme entraîneur des lignes arrières de l'équipe fanion), qui sera le joker médical du club, suite à l'indisponibilité de Nicolas Laharrague pour deux à trois mois.
La solution interne était privilégiée par le président Paul Goze, comme il l'avait déclaré à L'Indépendant, mais cela semblait concerner les polyvalents Kevin Boulogne, David Mélé, et Gavin Hume. Edmonds, qui prend du coup une licence de joueur, est donc la surprise du chef, sachant que le joueur sera parallèlement toujours l'entraîneur des Espoirs, jusqu'au rétablissement de Laharrague.

- L'arrière ou ailier argentin Martin Bustos Moyano (Athletic Cordoba), 25 ans, qui a affronté France A cet été dans son pays, a signé ce lundi un contrat à Montpellier-Hérault. Il avait été contrôlé positif lors du Mondial junior 2006, pour prise de stéroïde anabolisant, et suspendu un an et demi.