CASTRES-USAP : le Top du TOP 14

Depuis le début de la saison, le Castres Olympique déjoue tous les pronostics, en persistant et en signant à la première place du TOP 14, alors qu'à la même époque la saison précédente, il luttait pour le maintien !
L'arrivée de Laurent TRAVERS et le retour au bercail de Laurent LABIT comme entraineurs, auront contribué très largement au revirement de situation d'un club qui, avec le 10è budget du championnat, n'arrête pas de surprendre. Ces deux hommes de terrain, qui avaient hissé MONTAUBAN sur l'échelle européenne, ont su comme une marque déposée amener le CO sur le devant de la scène, avec une âme, un état d'esprit, une rigueur et un fond de jeu au delà des ambitions de maintien du président Jean-Philippe SWIADEK.
Pour avoir enchaîné les bons résultats durant l'hiver, et de ce fait co-leader du TOP 14 au printemps,,l'enthousiasme est de mise, au point de se mettre à rêver. Car avec un pack de fer, galvanisé par un redoutable CAPO-ORTEGA, et une troisième ligne de feu,(MASOE-DIARRA-TEKORI), la ligne de 3/4 orchestrée par un Mc INTYRE retrouvé, ne demande pas mieux que de briller et d'assurer une continuité. Ce qui a permis à Marc ANDREU de rejoindre l'équipe de France.
Mais la pierre angulaire de CASTRES reste et restera Romain TEULET, meilleur réalisateur du championnat, qui est le véritable baromêtre, et le métronome de l'équipe, au point d'être surnommé "Robocop".
A la lutte pour une qualification directe (1er ou 2è), le co-leader PERPIGNAN arrive à Pierre-ANTOINE à point nommé. La rencontre s'annonce explosive, passionnante, et il n'y aura aucun arrangement possible! Ces 2 équipes vont devoir s'expliquer, et si elles se ressemblent comme un copier-coller, l'affrontement et les points de rencontre seront énormes, à la hauteur des enjeux.
N'en doutons pas, chaque équipe donnera sa pleine mesure, avec ce qui se fait de mieux ou presque, en ce qui concerne leur composition.
Le champion de France s'est réveillé contre le Stade-Français après une pâle prestation contre BIARRITZ. Il ne demande pas mieux que de se sécuriser, en assurant une certaine continuité par une montée en puissance qui le conduirait vers des certitudes, et surtout une qualification directe.
Rien n'est encore joué pour le classement final et le perdant de cette rencontre pourrait rétrograder à la 4è place.

Commentaires

Portrait de Jean-Louis Dolsa

Retour de Planté contre Castres

L'ailier Adrien Planté a été retenu dans le groupe des 23 joueurs de l'USAP qui se déplacent à castres samedi, et devrait être titularisé. A noter que Laharrague, Olibeau, Chobet et Vivalda sont indisponibles sur blessures.

Les 23 :

Schuster, Mas Freshwater, Pulu
Tincu, Guirado
Vilaseca, Tchale-Watchou, Britz
Tonita, Pérez, Tuilagi, Chouly
Durand, Hume, Mélé
Candelon, Planté, Michel, Sid
Mermoz, Marty
Porical

Portrait de Jean-Louis Dolsa

L'équipe contre Castres

Jacques Brunel a bâti un XV de départ classique, pour aller défier Castres. A noter le retour à une aile d'Adrien Planté.

15 Porical
11 Candelon, 12 Mermoz, 13 Marty, 14 Planté
10 Hume, 9 Durand
8 Tuilagi, 7 Pérez, 6 Tonita
4 Vilaseca, 5 Tchale-Watchou
3 Mas, 2 Tincu, 1 Schuster

Remplaçants : 16 Guirado, 17 Freshwater, 18 Britz, 19 Chouly, 20 Mélé, 21 Michel, 22 Sid, 23 Pulu.