janvier 2011

Le Barça terrasse Hercules, le Real chute, Valence perd du terrain

Valence a été tenu en échec 1-1, lundi soir à Santander, alors que l'avant-veille, le Barça se déplaçait à Alicante, pour rencontrer un des promus de la saison dernière : l’Hercules, classé 12° en Liga à… 33 points des Catalans. Pourtant les joueurs d’Alicante sont les seuls à avoir battu le FC Barcelone cette saison, lors de la phase aller du Championnat et qui plus est au Camp Nou ( 0 - 2 ).

Paea de quoi s'emballer !

Dehors, la pluie faisait des claquettes sur le trottoir. A l'intérieur du stade Arnauné, les 3.600 spectateurs, heureusement, étaient à l'abri, mais les joueurs, à découvert, étaient de boue. Pas vraiment idéal, pour régaler un public venu pour assister à de grandes envolées, et s'étant contenté, par la force des choses, d'un duel d'avants rapidement remporté par des Catalans plus lourds, plus puissants, donc mieux armés pour glisser vers un facile succès.

Menzies et Stacul forfaits, Baitieri et Mendes appelés

Trent Robinson a revu son plan initial, suite aux blessures (sans gravité) contractées jeudi après-midi à l'entraînement par Steve Menzies et Cyril Stacul. Le premier souffre d'une petite contracture derrière la cuisse gauche, le second d'une élongation au mollet gauche, et ils se sont contentés de suivre leurs coéquipiers du regard, vendredi matin au stade Gilbert-Brutus, lors de l'ultime séance avant le départ pour Toulouse, samedi midi.

78 minutes de bonheur : l'USAP mène 21-0 et perd 21-23 !

Il y a de quoi se filer un coup de " tronche " contre le mur ! Comment l'USAP peut-elle perdre un match alors qu'elle menait 21 à 0 au bout de 33 minutes de jeu ?
C'est tout simplement le constat d'une équipe qui fonctionne par courant alternatif, de l'Europe au TOP 14, capable du meilleur comme du pire et qui, de ce fait, éprouve de grosses difficultés à suivre un fil conducteur. En clair, il manque un patron, à l'image de YACHVILI ou HARINORDOQUY, véritables catalyseurs qui ont su remettre de l'ordre dans la maison basque, après l'expulsion temporaire de MARCONNET(13è).

BIARRITZ - USAP : "... de l'Europe au Top 14 ! "

A 10 journées de la fin du championnat, le jeudi 27 janvier à 19h30, Basques et Catalans vont devoir en découdre après avoir réussi le test de l'Europe. BIARRITZ et PERPIGNAN ont fini premiers de leur poule en H-CUP et rencontreront respectivement TOULOUSE et TOULON en 1/4 de finale le 9 ou le 10 avril prochain.

Carcassonne terrassé par Shead et Grésèque

Collectivement au point en première mi-temps, mais malmené et incapable d'inscrire le moindre point après la pause, Carcassonne est tombé de haut, dimanche à Pia, où les Salanquais ne se sont pas contentés d'une large victoire (46-20). Ils ont aussi emballé la rencontre et le public, l'espace de quarante minutes éblouissantes, au cours desquelles Maxime Grésèque donna la pleine mesure de son talent, dans le sillage des "cocottes" en acier trempé, Arty Shead et Ben Vaeau.

Tous les matches amicaux du week-end en Angleterre

* HARLEQUINS RL - London Skolars 70-6

- Harlequins RL : 12 essais Ward, Ellis, Clubb, Howell, Kouparitsas, Burnett, Randall, Gale, Rob Thomas, Sarginson, Lovell, Calderwood, 10 transformations Gale.
- Skolars : 1 essai Dylan Skee, 1 transformation Neil Thorman.
- Harlequins RL : Luke Dorn - Jamie O'Callaghan, Tony Clubb, David Howell, Chris Melling - (o) Luke Gale, (m) Chad Randall - Danny Ward, Andy Ellis, Oliver Wilkes - Mike Burnett, Chris Bailey - Nick Kouparitsas.

USAP - Toulon en quart à Montjuic

La victoire bonifiée était obligatoire pour les hommes de Jacques Brunel afin de terminer premiers de leur poule. Résultat accompli.
L'USAP s'impose face aux Scarlets 37 à 5 en dominant toute la rencontre.
Il faudra attendre seulement 4 petites minutes pour voir le premier essai catalan. Sur une touche volée côté droit en faveur des Sang et Or, le ballon circule bien jusqu'à l'extrême gauche où Jérôme Porical tape un petit coup de pied à suivre, prend de vitesse l'arrière gallois et engrange 5 points.

Une défaite et des espoirs

Au stade Gilbert-Brutus, Les Crusaders battent les Dragons 34-22 (1er quart temps 12-6, deuxième 12-10, troisième 22-10).
Arbitre James Child (Angleterre), 4.000 spectateurs environ, froid glacial, terrain sec.
- Dragons : 4 essais Vaccari (2, 31), Pélissier (76), Casty (78), 3 transformations Dureau (2) et Barthau (76, 78).
- Crusaders : 6 essais Sammutt (10, 16, 63), Lee Williams (43), Flower (56), Aled James (69), 5 transformations Sammutt (10, 16, 56, 63, 69).

DRAGONS : Stacul - Blanch, Farrar, Sa, Vaccari - (o) Gigot, (m) Dureau - Paea, Baile, Fakir - Raguin, Gossard - G. Mounis.

Victoire facile du Barça sur le Racing de Santander

Les Catalans ne vont pas faire attendre leur public : dès la 2’, combinaison dans la surface de réparation entre Messi et Villa, qui aboutit à un centre de Messi sur Pedro qui marque de la poitrine ( 1 – 0 ).
Tout à fait en confiance le rouleau compresseur catalan se met en route et domine les débats, mais le Racing résiste, s’appliquant sur son positionnement sur le terrain et pas décidé à laisser « filer » le match.

Mais la pression constante des attaquants du FC Barcelone pousse le Racing à la faute : pénalty d’Henrique sur Villa que transforme Messi à la 33’ ( 2 – 0 ).