HUMEUR

Un peu fort de saké !

25-21 à l'heure de jeu, et, banzaï ! les Japonais à se mettre à rêver d'un tsunami... Mais les dix dernières minutes étaient blanches. Logique, mais pas glorieux. Certes, les Japonais n'étaient pas comme leurs avions, zeros, mais quand même...
Voir Estebanez dégueuler un ballon au bout de son échappée, très tôt dans le match, n'était pas fait pour rassurer, même si le premier essai français, avec Mas dans le coup, donnait un temps le change.

Sonny Black Williams

Premier match de Coupe et première grosse impression : Sonny Bill Williams, qui avait précédemment représenté la Nouvelle-Zélande en rugby... à XIII, est venu, a vu, a vaincu. Sans problème, car on ne se frotte pas impunément aux maîtres du monde avec des joueurs de Saint-Etienne, Bergerac, Béziers...
Mais il faudra bien s'y habituer : le Mondial, dans sa première phase, ne sera qu'une aimable partie de plaisir pour les grands. Et permettra aux stars de s'amuser.

Le bar des Platanes

Le bar des Platanes

- Bonjour la compagnie... Bon dia Mme Cléo.
- Bonjour M. César... Belle journée hein ? Un café, comme d'habitude ?
- Comme d'hab. Antoine n'est pas là ?
- Je le vois qui arrive. Bonjour M. Antoine !
- Bonjour tout le monde. Bonjour César. Tout va bien?
- Tout va bien. J'ai fait trois kilos de giroles ce week-end...
- Mmm. J'adore. Avec une côte de veau surtout... Vous avez vu le match samedi?
- Le match ? Quel match ?
- Et bé, les Bleus...
- Ah non, j'ai pas vu. Vous savez j'étais à la montagne. Et là-bas, pas de télé...

Provoc ?

Si l'ami Philippe avait voulu déchaîner les passions, il ne s'y serait pas pris autrement. Les réactions enflammées de nos internautes en témoignent. Or, au risque de me répéter, il n'a jamais été question, dans mes propos, d'opposer XV et XIII, deux sports disputés avec un même ballon, mais aux règles de jeu sinon radicalement opposées, du moins différentes par bien des aspects.

XIII Catalanité

L'USAP va, peu ou prou, remplir le stade Lluis Companys, samedi. C'est bien, c'est beau, même. A l'inverse des Dragons... Catalans, qui avaient attiré un peu plus de 18 000 supporters, en juin 2009 dans la même enceinte olympique de Montjuic - ce qui était bien, beau, même, pour un sport sous-médiatisé en regard du rugby orthodoxe -, l'USAP a bénéficié du soutien inconditionnel du Barça, à grand renfort de clips et autre BD.
Les Sang et Or treizistes, eux, ne comptaient à l'époque que sur celui de l'Omnium Cultural, chantre de la... catalanité, de l'autre côté de la "frontière".